Le 28 janvier, l’Université Laurentienne et la Série du recteur de conférences distinguées Dr Dan Andreae sur la vie dans des communautés saines ont accueilli le chanteur-compositeur canadien et promoteur de la santé mentale, Steven Page, dans l’auditorium Fraser pour discuter de l’importance de mettre fin aux préjugés entourant la santé mentale.

Lancée en 2012 grâce au généreux soutien du Dr Dan Andreae, un ami de l’Université et un vrai champion de l’éducation, cette série de conférences met en scène des conférenciers de diverses disciplines comme le service social, la santé, la médecine, les sciences de l’environnement et l’économie qui font connaître les différents éléments des communautés saines.

Par le passé, le médecin et auteur, le Dr Gabor Maté, ainsi que l’ancien président international de Médecins sans frontières et co-fondateur de Dignitas International, le Dr James Orbinski, et les médaillés olympiques Joannie Rochette et Alexandre Bilodeau, ont pris la parole dans le cadre de ces conférences.

Surtout réputé pour son succès en tant que co-fondateur du célèbre groupe musical The Barenaked Ladies, M. Page, qui continue d’écrire et de donner des spectacles régulièrement, s’est fait connaître pour son approche franche du dialogue ouvert sur la santé mentale. Il a parcouru le Canada pour exposer ses expériences personnelles de problèmes de santé mentale et a contribué à stimuler une conversation nationale.

Devant une salle presque comble, M. Page a interprété plusieurs chansons émouvantes, parlé de son combat contre la dépression et discuté de l’importance d’éliminer le stigmate de longue date entourant la maladie mentale.

Après son exposé, M. Page a reçu de Dre Penny Sutcliffe, médecin-hygiéniste au Service de santé publique de Sudbury et du district, la Médaille de Sudbury pour le leadership en santé communautaire.

Pour conclure les festivités de la soirée, le recteur de l’Université Laurentienne, Dominic Giroux, a remis à Caroline Dignard la Bourse de la vie dans des communautés saines de 2016 du Dr Andreae.

Dignard prépare une maîtrise à l’École des sciences de l’activité physique et travaille avec une équipe de chercheurs et de diplômés sur le projet de la santé mentale dans l’industrie minière. Cette étude inédite consiste à mener un vaste sondage auprès des travailleurs de cette industrie afin d’évaluer la santé mentale de la main-d’œuvre et d’étudier les facteurs qui contribuent au bien-être au travail.