Droit pénal spécial

Le crime est un phénomène socio-juridique. Nous pouvons choisir de réduire ou d'augmenter à volonté le nombre d'infractions reconnues par nos lois. D'une année à l'autre, certains comportements sont décriminalisés et de nouvelles infractions font leur apparition. Notre intérêt, dans ce cours, porte sur le sort réservé aux infractions et aux comportements qui se situent à la frontière qui sépare le licite et l'illicite. Par exemple, qu'est-ce qui fait que certains pays choisissent de criminaliser la prostitution, l'euthanasie ou la consommation de certaines drogues, alors des autres préfèrent les ranger du côté de la légalité? Nous abordons cette question en vue de cerner l'évolution de la rhétorique juridique qui est utilisée en faveur ou à l'encontre des tentatives de criminaliser certaines pratiques. Trois modèles théoriques sont privilégiés : le conservatisme, le libéralisme et l'identitarisme. (3h) 3 cr.

JURI-2516FL
Droit et justice
3.00
UG